CNC

Colombie-Britannique

Nombre de projets : {Field:TotalProjectsTooltip} 5

Valeur des terres : Selon les évaluations de la valeur des terres que CNC a conservées directement et avec des partenaires. 3 509 000 $

Acres conservés : 686

Bénévoles pour l’intendance : 609

Aire de conservation Gámdis Tlagee, Haida Gwaii

Haida Laas/Graham Richard

À Haida Gwaii, dans le secteur de Kumdis Slough (slough : bourbier ou fondrière), se trouve un réseau d’aires protégées comprenant des rivières à saumon, des estuaires et des forêts anciennes. Cette année, Conservation de la nature Canada (CNC) et la Nation haïda ont établi un partenariat pour acquérir les dernières parcelles non protégées de cet endroit important sur le plan écologique.

Malheureusement, une partie de ces terres était en piteux état. En 2010, des coupes de bois intensives ont causé des dommages majeurs à l’habitat des saumons, aux forêts anciennes et aux valeurs culturelles du site. À titre de réparation pour cette exploitation forestière destructive, la cour provinciale de la Colombie-Britannique a approuvé l’option de transférer la terre à CNC et à la Nation haïda à des fins de conservation.

Une forêt ancienne d’épinettes de Sitka et de thuyas géants occupe toujours sur la partie riveraine de l’aire de conservation. Celle-ci constitue un habitat essentiel pour trois espèces de saumons, ainsi que pour des espèces en péril comme le guillemot marbré et l’hermine (sous-espèce haidarum).

La Nation haïda et CNC géreront conjointement ces terres, tant pour leur valeur écologique que culturelle. Une restauration en profondeur est prévue en collaboration avec Haida Fisheries et Pêches et Océans Canada, afin de réhabiliter ces terres.

Conservation d’un important corridor écologique

Steve Ogle

À l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, Conservation de la nature Canada (CNC) annonce la concrétisation d’un nouveau projet de conservation dans la vallée de l’Elk : l'aire de conservation Morrissey Meadows. D’une superficie de 43 hectares (106 acres), l'ancienne propriété rurale fait dorénavant partie d’un corridor écologique emprunté par le grizzly, le wapiti et d’autres espèces à grand domaine vital.

Située au sud de Fernie, cette aire protégée relie de vastes terres provinciales à une autre aire de conservation de CNC, soit celle du patrimoine de la vallée de l’Elk.

L’aire de conservation Morrissey Meadows a été créée grâce à un don partiel et un achat partiel, rendu possible par Deb de Hoog, petite-fille des anciens propriétaires de la ferme.

La rivière Elk, qui traverse l’aire de conservation, crée des milieux humides procurant des habitats de fraye et d’alevinage essentiels qui sont essentiels pour les poissons. Quatre espèces en péril ont été observées sur ces terres :

  • blaireau d'Amérique
  • grizzly
  • petite chauve-souris brune
  • truite fardée versant de l'ouest

Le cerf-mulet, le cerf de Virginie, le wapiti et l’orignal se trouvent également dans la région.

L’acquisition de l’aire de conservation Morrissey Meadows accroît un réseau de terres privées et provinciales déjà protégées au sein d’un important corridor écologique.

Restauration de milieux humides à travers la province

NCC

Les milieux humides comptent au nombre des écosystèmes les plus importants du Canada. Ils constituent l’habitat d’un grand nombre d’espèces, dont les oiseaux migrateurs et des espèces aquatiques, dont certaines sont en péril. Ces milieux :

  • filtrent les sédiments, l’excédent de nutriments et même certaines bactéries de notre eau potable;
  • stockent le carbone;
  • fournissent une protection contre les phénomènes météorologiques extrêmes, tels que les inondations et les sécheresses.

Bien que les milieux humides couvrent 5 % seulement du territoire de la Colombie-Britannique, l’habitat qu’ils fournissent est essentiel à un grand nombre d'espèces sauvages.

Les ensembles résidentiels et commerciaux, la conversion en terres agricoles et les espèces envahissantes entraînent tous un déclin rapide des milieux humides à travers la province. Leur rétablissement est crucial à la conservation des milieux humides.

CNC compte plusieurs projets de restauration en Colombie-Britannique :

L’animal emblématique de la Colombie-Britannique (C.-B.) est l’ours de Kermode, ou l’ours esprit, qui est en fait une forme rare d'ours noir au pelage pâle. La C.-B. abrite le quart des ours noirs du Canada et le quart des grizzlys d’Amérique du Nord.