Michel Rapinski

Alberta

Nombre de projets : {Field:TotalProjectsTooltip} 3

Valeur des terres : Selon les évaluations de la valeur des terres que CNC a conservées directement et avec des partenaires. 16 298 000 $

Acres conservés : 308 682

Bénévoles pour l’intendance : 1 133

La propriété de Bunchberry Meadows est officiellement protégée

CNC

En octobre 2017, la propriété Bunchberry Meadows a officiellement ouvert ses portes au public.

La campagne de financement pour ce projet avait été lancée le 21 mai 2015. Les habitants d’Edmonton s’étaient alors mobilisés pour aider CNC et l’Edmonton & Area Land Trust (EALT) à acquérir cette propriété, ouverte au public au printemps 2017. Au cours de l’été qui a suivi, ses infrastructures ont été modernisées.

Bunchberry Meadows se situe à environ 30 km du centre-ville d’Edmonton. Couvrant une superficie de 260 hectares (640 acres), ce site permet de découvrir un milieu de forêts-parcs de trembles. Des boucles de sentiers y traversent une grande variété d’habitats, y compris des forêts, des prés et des milieux humides.

Cette propriété, détenue en partenariat avec l’EALT, est accessible aux randonneurs toute l’année durant. Les visiteurs peuvent y pratiquer la randonnée pédestre, le ski de fond et la raquette sur près de neuf kilomètres de sentiers. Des tables de pique-nique, un stationnement et des panneaux d’interprétation en font un site très attrayant pour la communauté.

Aider la communauté de Waterton à rebâtir

David Thomas

En septembre 2017, le feu de forêt de Kenow a ravagé le paysage de Waterton. On estime que plus de 2 000 hectares (5 000 acres) de terres de conservation de CNC et près de 60 km de clôtures et de nombreuses autres structures ont été détruites par les flammes.

Suite aux dommages matériels et au choc émotionnel causés par le feu, la communauté s’est unie pour reconstruire et reprendre sa vie.

Chaque année, Conservation de la nature Canada (CNC) est l’hôte d’une réception communautaire qui comprend un dîner et une soirée en compagnie de différents conférenciers. Cette année, on y a abordé le thème de la communauté après le feu. Cinq conférenciers ont discuté des répercussions du feu de forêt et de la façon dont celui-ci a affecté le paysage et la communauté pour les années à venir.

Au cours de cette soirée remplie d’émotions, de nombreux conférenciers et membres du public ont revécu le stress, la peur et le sentiment de perte qu’ils ont éprouvé durant le feu de forêt de Kenow. Toutefois, à la fin de la soirée, tous y voyaient plus clair et avaient regagné un certain espoir en l’avenir. Les grandes tragédies démontrent souvent la résilience de l’esprit humain, la générosité et la gentillesse tant des voisins que des étrangers, et la force collective qui naît de l’adversité à laquelle nous sommes confrontés ensemble.

CNC est reconnaissant envers les résidents de Waterton d’avoir permis à l’organisme de jouer un petit rôle dans leur communauté. Nous travaillons avec la communauté pour reconstruire ce qui a été perdu et endommagé par les flammes. Nous sommes inspirés par l’engagement des gens envers la terre et leur communauté, et avons la certitude que de meilleurs jours sont à venir.

Campagne de conservation des collines Beaver

Brent Calver

Les collines Beavers (Beaver Hills) possèdent une riche histoire de conservation et on y retrouve l’une des plus anciennes aires protégées au Canada. En 2016, cette aire a été officiellement désignée par l’UNESCO comme une réserve de la biosphère. Cette biosphère est un élément central des efforts de conservation à l’échelle nationale et est située près du lac Beaverhill, une zone importante pour la conservation des espèces de sauvagines migratrices à l’échelle mondiale.

Grâce aux pratiques traditionnelles d’élevage et d’exploitation agricole, cette mosaïque riche de forêts magnifiques, de lacs, de milieux humides et de prairies est demeurée intacte. Les collines Beaver abritent des terres publiques, y compris le parc national Elk Island, la Cooking Lake-Blackfoot Provincial Recreation Area, le Ministik Lake Game Bird Sanctuary et le Miquelon Lake Provincial Park. Cependant, de nos jours, la majorité des collines Beaver sont converties et transformées rapidement en ensembles résidentiels. Par conséquent, les collines Beaver constituent un îlot de nature dans un grand ensemble de terres altérées.

La campagne de conservation des collines Beaver de CNC élargira la superficie des terres protégées de l’aire et permettra de connecter ces différents paysages. Notre objectif est de recueillir 20 millions de dollars au cours de notre campagne de cinq ans. Les fonds recueillis seront utilisés aux fins de l’acquisition, de l’intendance et des activités scientifiques et de recherche, ainsi que de la mobilisation et de l’appui aux communautés. Ces fonds nous aideront à atteindre nos objectifs pour améliorer la connectivité de ces paysages.

Une collaboration pour la protection de la forêt boréale mène à une réussite de conservation de portée mondiale

John E. Marriott

Le 15 mai, CNC et ses partenaires ont annoncé la création d’une aire de conservation dans le nord-est de l’Alberta. Ajoutée aux terres voisines déjà conservées (Richardson, Kazan and Birch Mountain), la zone protégée couvre maintenant plus de 67 000 km2 (6,7 millions d’hectares). Cette superficie constitue la plus vaste étendue de forêt boréale protégée au monde, soit un territoire deux fois plus grand que la Belgique!

Une série d’accords conclus entre le gouvernement tribal de Tallcree, CNC, les gouvernements de l’Alberta et du Canada et Syncrude Canada a contribué à la création du nouveau parc sauvage provincial Birch River (Birch River Wildland Provincial Park). Le parc borde la limite sud du parc national Wood Buffalo.

CNC a contribué à faciliter les accords entre le gouvernement tribal de Tallcree et les gouvernements de l’Alberta et du Canada pour soutenir l’annulation du quota de bois d’œuvre.

Le parc sauvage Birch River (Birch River Wildland Park) constitue un refuge pour 68 espèces jugées préoccupantes du point de vue de la conservation, dont deux désignées menacées en vertu de la Loi sur les espèces en péril, soit le bison des bois et le caribou des bois.

La zone boréale du Canada fait partie d’un large anneau vert qui encercle une portion de l’hémisphère nord du globe. Près du tiers de la zone boréale mondiale se situe au Canada. La forêt boréale joue un rôle majeur dans la régulation du climat planétaire. Maintenir le carbone emmagasiné dans le sol et non dans l’atmosphère est l’un des moyens les plus efficaces et les plus simples de mitiger les impacts des changements climatiques.

Depuis 5 ans, des membres de CNC – Région de l’Alberta, participent au marathon de Calgary, la plus ancienne course au Canada (organisée chaque année depuis 1963 et maintenant commanditée par la Banque Scotia). Depuis 2014, l’équipe de l’Alberta a amassé 25 000 $ en enfilant leurs souliers de course pour la nature dans cette province.